Bliss : la réalité virtuelle à visée thérapeutique

Bliss visuel

Bliss est une application 3D Interactive imaginée pour répondre aux besoins d’évasion et de détente des personnes en situation d’isolement et/ou de stress.

Aujourd’hui, 1/3 de la population souffre d’anxiété et 20% sont atteints de maladies chroniques. Beaucoup de situations de santé ou pathologies entraînent des soins difficiles ou douloureux. L’impact des solutions médicamenteuses pour soulager les patients est souvent limité mais de plus en plus d’études scientifiques attestent des bienfaits de la réalité virtuelle (RV/VR) pour réduire les douleurs, les anxiétés et les addictions.

Avec Bliss, notre objectif est de proposer un outil innovant et facile à utiliser pour réduire la douleur et l’anxiété des patients et réduire leur (sur)consommation d’antalgiques ainsi que les effets secondaires et la dépendance qu’ils entraînent.

LES DEBUTS

Dans le cadre d’un projet étudiant (2010/2011) réalisé en partenariat avec les écoles de l’ESIEA et L’ESCIN, l’Effet Papillon a développé un prototype de réseau social, Bliss (PC 3D)

2012

En 2012, l’Effet Papillon fait appel à l’entreprise Enozone (basée à Laval, Mayenne) qui reprend le développement de Bliss sur PC et intègre un système de discussion instantanée, un système de communication audio interne et reprend certains aspects du développement de l’application.

2014

Deux ans après, en avril 2014, l’Effet Papillon débute sa première recherche-action [Expérimentation pilote du mieux-être de patients touchés par le cancer et traités par chimiothérapie sur le territoire du Mans (72)] avec la collaboration de médecins cancérologues de de la Clinique Victor Hugo, d’économistes de la santé (Stratégique Santé), d’attachés de recherche clinique et de professionnels de soins de support (sophrologie, socio-esthétique et Bliss). Les retours des patientes ont été positifs et elles ont souligné l’idée de proposer Bliss auprès de publics en situation d’isolement (tout type d’âges), de longue hospitalisation mais aussi dans les espaces d’attente des établissements car ils sont générateurs de stress et d’anxiété.

ID BUZZ Saison2 14 EFFETPAPILLON from Poischiche Films on Vimeo.

2016

Le 12 mai dernier à 10h05, la campagne de financement participatif de BLISS prenait fin après 60 jours intenses.

Cette campagne aura permis de rassembler plus de 332 personnes venant de : France, Etats-Unis, Japon, Canada, Suisse et Italie et d’atteindre le premier palier de financement : 25 537€.

 

2 thoughts on “BLISS

  • 08/10/2015 à 18 h 39 min
    Permalink

    Bonjour,

    Pour commencer je tiens à saluer votre démarche concernant « Bliss ». Je trouve en effet que les questions que vous soulevez sont importantes et que les réponses que vous apportés sont tres ingénieuses.
    Je me pose les questions suivantes:
    L’évasion par le biais d’un univers totalement onirique où les autres papillons sont également des patients ou des proches de patients ne renforce t’il pas le sentiment d’exclusion?
    Comme un « entre soit » dans un univers qui a terme sera directement associé à la maladie par les patients.
    Finalement les espaces quotidiens, la ville (au sens large du terme) par exemple, ne peuvent ils pas être également support d’évasion tout en préservant le sentiment de ne pas être à la marge de la société chez les patient?
    Une discussion entre deux patients où un patient et sa famille ne pourrait t elle pas déboucher sur: « retrouvons nous a l’hôtel de ville demain ». En plus grâce à cet univers numérique la rencontre pourrais avoir lieu à Bordeaux, Toulouse, Paris….
    La visite des villes avec leurs architectures remarquables, les installations artistiques présentent en leurs seins. Peu être une manière différente de mêler culture et évasion.

    • 09/10/2015 à 15 h 19 min
      Permalink

      Bonjour Nicolas,
      Je vous remercie de votre intérêt et de votre message. La version de Bliss que vous voyez est un prototype et nous en poursuivons actuellement le développement. Il y aura donc des évolutions à venir 🙂
      Je prends note de vos suggestions pour la suite !

Les commentaires sont fermés.