large_Sans_titre-1-1457710001-1457710012

Si vous avez déjà éprouvé du stress, de l’anxiété, une phobie ou encore une douleur… la réalité virtuelle peut vous intéresser !

En effet, depuis de nombreuses années des chercheurs et des développeurs informatiques étudient les effets de la réalité virtuelle à visée thérapeutique et les résultats sont on ne peut plus intéressants. Dans de nombreux cas, la réalité virtuelle serait aussi efficace voire davantage que les Thérapies Comportementales Cognitives (TCC) et l’effet analgésique de la réalité virtuelle serait également relativement importante.

Il y a six ans déjà, nous travaillions sur le premier prototype de Bliss avec les écoles d’ingénieurs de l’ESIEA et de l‘ESCIN de Laval (53) et nous réfléchissions aux bénéfices thérapeutiques de la réalité virtuelle. En juin 2011, suite au concours SFR Jeunes Talents entrepreneuriat social, nous avons gagné un prix avec l’OFQJ et cela nous a permis de passer une semaine au Québec et nous avons eu la chance de rencontrer le Dr Stéphane Bouchard, un cyberpsychologue qui utilise la réalité virtuelle pour soigner l’anxiété, la phobie, le stress ou encore la douleur. Le Dr Bouchard y dirige le Laboratoire de Cyberpsychologie de l’UQO.

Il y a quelques jours s’est tenu le 18e salon de Laval Virtual et nous avons eu le plaisir de retrouver le Dr Bouchard pour échanger sur les bénéfices de la réalité virtuelle et les utilisations de Bliss

 

Nous sommes au commencement d’une ère nouvelle et les cinq prochaines années vont voir l’émergence de nombreuses applications de réalité virtuelle, comme tout nouvel outil, il y aura des avantages et des inconvénients. L’utilisateur et les professionnels du monde de la santé ont tout intérêt à s’y intéresser afin que les usages puissent permettre d’améliorer la prise en charge des personnes et réduire les prise de médicaments analgésiques.

Lien de la campagne de Bliss sur Kisskissbankbank http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/bliss

 

La réalité virtuelle à visée thérapeutique
Taggé sur :                    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *